LA FETE DES MORTS AU MEXIQUE Le projet culturel en espagnol entrait dans le projet d’établissement « liaison collège-lycée » et consistait à représenter la fête des Morts au Mexique pour que les élèves puissent visualiser ce qui se passe ce jour là. I)Préparation en accompagnement éducatif Les élèves ont au retour des vacances de mars: =) confectionné des guirlandes, des drapeaux mexicains, des bougies =) fabriqué une tombe, une banderole « el Día de los Muertos » =) dessiné un squelette, des anges, un diable, une momie, des pancartes pour indiquer le lieu de l’action « en el cementerio », « en casa », « en la calle ». =) fabriqué les fleurs typiques du Mexique avec du papier crépon jaune et orange =) fait leur déguisement (squelette, mort vivant, fantôme) =) rédigé les scripts, le quiz =) imaginé la représentation =) fait les diaporamas sur la fête des Morts. Les professeurs d’art plastique ont fait avec leurs élèves des masques qu’on a ensuite récupérés pour les afficher sur les murs. II) Le jour de la représentation (31 mai 2012) La matinée, les élèves ont accueilli quelques classes de 3ème et l’après-midi, ce sont les lycéens du lycée Mahatma Gandhi qui sont venus voir la représentation Au dernier escalier du bâtiment B, un guide (Avanande Aurélie) a accueilli les classes et leur a expliqué où se situait le Mexique à l’aide d’une carte (tenue par Jebane Cynthia et Grondin Julie). A l’aide de photos affichées au mur, le guide (Avanande Aurélie) a expliqué quelques points importants à savoir sur le Mexique : =) sa situation spatiale : Amérique Latine (Amérique centrale) =) sa capitale : Mexico =) La langue officielle : l’espagnol + el nahualt =) langue locale =) Son drapeau : vert, blanc, rouge + son symbole « un aigle qui mange un serpent sur un cactus » =) le nom du président : Felipe Calderón =) la monnaie : el peso mejicano =) les monuments les plus importants : la cathédrale du Mexique, la pyramide du soleil et la pyramide « Chichen Itza », le monument de l’indépendance =) la religion : religion catholique + la vénération de la Vierge de Guadalupe =) une nourriture typique : les tacos Script « Soy vuestro guía y os voy a presentar un poco Méjico. Méjico se sitúa en América Latina más precisamente en América central. La capital es Méjico. Los habitantes se llaman los mexicanos En Méjico se habla español como lengua oficial pero también se hablan lenguas locales como el nahualt (es la lengua de los Mayas, los antiguos habitantes de América Latina) Esto es la bandera de Méjico es de color verde, blanco, rojo y hay en el centro el símbolo que representa un águila que come una serpiente en un cactus. En Méjico, la moneda es el peso mejicano, podéis ver aquí unos billetes El presidente de Méjico se llama Felipe Calderón. La religión católica es muy importante y los mejicanos creen mucho en la virgen de Guadalupe. A los mejicanos les gusta comer tacos, aquí podéis ver unos. Ahora, os voy a mostrar unos monumentos importantes en Méjico Hay la pirámide del sol, la catedral, el monumento a la independencia, la pirámide Chichen Itza En haut des escaliers, 2 hôtesses (Boyer Elodie et Boutchama Eva) vêtues aux couleurs du Mexique ont accueilli les élèves « Bienvenidos a Mexico », « hoy estáis aquí porque vais a descubrir una fiesta muy importante en Mexico que es la fiesta de los muertos » et ont ouvert le rideau, fait aux couleurs du Mexique, pour laisser passer les élèves. Là, les a accueilli un nouveau guide (Padre Laurence) pour leur parler des origines de cette fête: =) tradition des Mayas et des Aztèques qui pensaient que lorsqu’une personne mourait, son âme vivait dans un autre lieu. =) Aujourd’hui les mexicains pensent que le 1er et le 2 novembre les morts reviennent chez eux et pour cette raison, il faut préparer une fête de bienvenue pour les accueillir. Script « La fiesta de los muertos en México es una celebración que tiene su origen en las tradiciones mayas y aztecas (los antiguos habitantes de México). Los Mayas pensaban que el cuerpo moría pero no el espíritu que vivía en otro lugar, por eso, muchos mexicanos hoy piensan que en estos días, los muertos vuelven a visitar las casas de su familia. Por esta razón hay que preparar una fiesta de bienvenida. El 1 de noviembre « vuelven las almas de los niños » y el 2 de noviembre « vuelven las almas de los adultos ».  Los mejicanos celebran la vida de los difuntos. Après cette explication, les élèves sont entrés dans la salle de classe B31 pour y découvrir 3 lieux importants de cette fête : la rue, la maison, le cimetière et ses traditions. a) La rue Le nouveau guide (Booz Allan) a expliqué aux élèves ce qui se passe habituellement dans les rues. _ Les mexicains : =) décorent les rues (ballons, guirlandes) =) font la fête (4 élèves « Clorate Tony, Lebreton Jason, Madely Christophe et Moreau Dylan » ont mimé la fête en criant, en sifflant, en faisant exploser des pétards, en appuyant sur des serpentins) =) se déguisent (ces 4 élèves étaient déguisés : Tony en fantôme, Jason en mort vivant, Christophe en momie et Dylan en squelette). Le guide (Booz Allan) a ensuite expliqué ce que mangent les mexicains ce jour-là à l’aide d’une vidéo-projection: =) de têtes de mort (crâne en forme de sucre sur lequel est écrit le nom du défunt) : « las calaveras de azúcar » . =) de têtes de mort en chocolat : « calaveras de chocolate ». =) le pain de la mort « el pan de muerto » qui est un pain fait avec du lait sucré. Le guide (Booz Allan) explique ensuite qui est la « Catrina » : femme squelette qui porte un chapeau orné de plumes qui montre que devant la mort tous les hommes sont égaux, la richesse n’existe pas face à la mort. Beaucoup de mexicaines se déguisent comme « la Catrina » le 2 novembre. Script « Ahora vamos a ver qué pasa en la calle. Los mejicanos decoran las calles. Los mejicanos hacen la fiesta y desfilan. Los mejicanos se disfrazan, aquí veis una momia, un esqueleto, un muerto vivo, un fantasma. Los mejicanos comen « el pan de muerto» es un pan típico con leche dulce, comen también « calaveras de azúcar » : son « dulces en forma de cráneo de azúcar o chocolate  / se escribe el nombre del difunto y al final se la come ». La Catrina es un personaje muy importante es un esqueleto de una mujer con un sombrero decorado de plumas. Este personaje significa que ante la muerte no hay diferencias, todos somos iguales. b) La maison Les élèves se dirigent ensuite vers l’autre partie « la maison » pour y découvrir ses traditions. Un nouveau guide (Virassamy Indiren) les accueille et explique aux élèves que les mexicains préparent une table « El altar » pour le défunt pour qu’il puisse retrouver tout ce qu’il aimait lorsqu’il était vivant. Les élèves peuvent voir une table avec une nappe noire sur laquelle il y a : =) la photo du Défunt: (le grand-père) qui sert à rappeler pour qui a été dressé la table =) sa nourriture préférée (fruits, pain, burritos) =) sa boisson préférée (café, lait, eau, bière Corona qui est la bière typique au Mexique). =) de l’encens pour éloigner les mauvais esprits =) des bougies pour illuminer le retour à la maison du défunt =) des fleurs pour décorer sa table et lui montrer qu’on est content de l’accueillir. =) quelques objets personnels du défunt : le grand-père aimait jouer aux cartes, au bingo, son chapeau préféré, son équipe de football préféré « El barca » Script « Ahora vais a ver lo que pasa en casa de los mejicanos el 2 de noviembre.  El 2 de noviembre los mejicanos decoran las casas. Voy a explicaros la tradición de esta fiesta : =) Los mejicanos hacen un altar (esto es un altar) que se compone de

  • la foto del muerto (aquí es el abuelo)
  • La comida preferida del muerto (al abuelo le gustaba comer frutas, pan, carnes y le gustaba beber vino, agua, cervezas, agua, coca cola, champán, tequila)
  • Hay velas, las velas permiten a los difuntos volver a casa, las velas iluminan el camino
  • El incienso es para alejar los malos espíritus
  • Los mejicanos decoran también el altar con objetos personales del muerto (el ordenador del abuelo, ……)
  • y decoran también con esqueletos.

c)      Le cimetière Les élèves se dirigent ensuite vers le cimetière pour voir ce qu’il s’y passe. Un nouveau guide (Trotignon Juliette) accueille les élèves et leur explique les traditions. Les mexicains : =) font un chemin de bougies devant la tombe pour que du ciel le défunt retrouve son chemin grâce aux lumières de la bougie. =) recouvrent la tombe de « cempasúchiles » : ce sont des fleurs oranges et jaunes qui caractérisent cette fête car le jaune et le orange sont des couleurs qui représentent la lumière. =) les mexicains représentés par « Catty-Maroudin Gwladys et Clémentine, Leperlier Manon et Reboul Fanny » mettent sur la tombe la nourriture préférée du défunt (fruits et pains) et ses boissons préférées (champagne et eau). =) viennent prier (Gwladys, Clémentine, Manon, Fanny se mettent à prier « le notre père » en espagnol) =) viennent chanter les chansons préférées du défunt et viennent accompagner de leur instrument de musique (Gwladys, Clémentine, Manon, Fanny se mettent à chanter « la cucaracha », « un, dos, tres », « vamos a la playa », « me gustas tú ») accompagnées des musiciens « Olivier Nicolas, François Adrien, Georget Julie » à la guitare. Script « Vamos a ver qué pasa el 2 de noviembre en el cementerio . Hay un camino de velas para iluminar a los difuntos. En la tumba, los mejicanos ponen la comida preferida del difunto (veis pan, frutas, chips) y su bebida preferida (vino, tequila). Los mejicanos decoran las tumbas con flores amarillas y naranjas, se llaman cempasuchiles : son flores que caracterizan esta fiesta porque sus pétalos naranjas y amarillos iluminan la vuelta del muerto y le ayuda a encontrar su camino. El Pan de muerto es el pan típico de la fiesta de los muertos, los mejicanos lo ponen en la tumba para los muertos porque necesita beber y comer después de un largo viaje. El 2 de noviembre la familia viene al cementerio para rezar. El 2 de noviembre los mejicanos cantan también canciones que al muerto le gustaban Avant de partir, les élèves regardent une vidéo dans laquelle on voit dans la rue des mexicains déguisés qui dansent sur la chanson de Mickael Jackson « Thriller ». La représentation se termine après le visionnage de la vidéo, pendant que les élèves sortent, les mexicains (= les élèves) terminent tous en criant « vivan los muertos!! » Les élèves sortent de la salle de classe et les accueille un autre guide (Dijoux Annaelle) qui conclut en expliquant que le jour des morts au Mexique ce n’est pas un jour triste mais festif. Les mexicains jouent avec la mort, mangent la mort, se moquent de la mort, dansent avec la mort mais ce jour reste également un jour sérieux avec toutes ces traditions et offrandes: Script “Hemos terminado la visita. La fiesta de los muertos no es un día triste sino que es una fiesta con mucho colores. Los mejicanos honoran a sus muertos y hacen también la fiesta : hacen lo que a ellos les gustaba hacer porque piensan que los muertos vuelven con los vivos el 2 de noviembre. Es una fiesta pero también es un día con mucho respecto con las tradiciones en honor a los difuntos.” Les élèves se dirigent ensuite vers la salle B32 où les accueillent Manuel Mélyssa et Grondin Julie. Les élèves s’assoient et écoutent la récapitulation faîte par Mélyssa sur la fête des morts sous forme de diaporamas « Voy a recapitular el día de los muertos » Julie distribue ensuite un quiz aux élèves pour tester leur degré de compréhension. « vais a hacer un quiz » Une fois terminée, les élèves sortent en mettant le quiz dans la boite. Cynthia leur offre un bonbon en guise de remerciement et les dirige vers la salle B33 où les élèves de la classe européenne (309-310) les attendent pour découvrir les régions les plus importantes d’Espagne. « Ahora vamos a la tercera clase y vamos a presentaros España” Tout au long des représentations un caméraman (Hoareau Isabelle) a filmé les élèves pour qu’ils gardent un bon souvenir de leur investissement